More hints stepsister yesporn mandi bikin panas.
Extra resources horny bunny hot and passionate threesome.

mistress dominates with facesitting on tied up slave. www.indianxnxx.net

Déclaration OMEP-France Instruction obligatoire à 3 ans en France

juin 2nd, 2018
Daniele

Suite à la décision du 27 mars 2018 prise lors des Assises de l’Ecole maternelle par le Président de la République Française de rendre l’instruction obligatoire à 3 ans, le comité français de l’OMEP a souhaité s’exprimer et a rédigé la Déclaration ci-jointe.

Cette Déclaration peut être transmise à toutes les instances intéressées par la Petite Enfance.

 

Instruction obligatoire à 3 ans en France 

Déclaration de l’OMEP-France

L’éducation de la petite enfance est un droit personnel et social.

Nous, ORGANISATION MONDIALE POUR L’EDUCATION PRESCOLAIRE, Comité OMEP-France, prenons acte de la décision du 27 mars 2018 du Président de la République Française « de rendre obligatoire l’école maternelle, et ainsi d’abaisser de 6 à 3 ans en France l’obligation d’instruction dès la rentrée 2019 ».

Parmi les Objectifs de Développement Durable (ODD) adoptés en 2015 par les Nations Unies, l’ODD 4-cible 2 préconise la mise en place d’au moins une année d’enseignement pré-primaire de qualité, gratuit et obligatoire d’ici 2030, et recommande que tous les enfants aient accès à des services de développement, d’éducation et de protection de la petite enfance de qualité.

La France appliquera cette recommandation dès septembre 2019 et l’étendra même à trois années. L’école maternelle ne sera plus une option, l’obligation d’instruction dès 3ans sera instaurée.

Même si 97,6% des enfants de 3 ans fréquentent une structure d’accueil de la petite enfance, il en est autrement, notamment dans les quartiers défavorisés et les territoires d’Outre-Mer, où développer l’instruction permettra de lutter contre les inégalités et les difficultés scolaires entraînant ultérieurement le décrochage. Cette décision concernerait 20 000 enfants.

L’OMEP-France soutient cette décision qui ne fait que confirmer la pratique établie d’une fréquentation généralisée de l’école maternelle à un moment très important du développement de l’enfant et veillera à ce que l’enfant soit considéré en tant que personne à part entière et de manière holistique en tenant compte des recherches actuelles mais aussi à ce que :

– les conditions d’encadrement et d’accompagnement (enseignants, équipe éducative, ATSEM…), les effectifs par classe et les conditions matérielles (locaux, mobilier, dortoirs, restaurants scolaires…) soient adaptés, sécures et pérennes

                – la formation spécifique, initiale et continue, de qualité, pour les enseignants, les éducateurs et les ATSEM soit assurée

– l’inclusion de tous les enfants en situation de handicap ou autre soit garantie avec les moyens adaptés nécessaires

– l’accueil pour les moins de 3 ans précédemment mis en place soit maintenu, amélioré, étendu

– les rythmes biologiques de vie du jeune enfant soient respectés

– les liens avec les familles, les structures publiques ou privées, mis en place soient accrus et que des passerelles soient favorisées entre elles (PMI, assistantes maternelles, crèches, jardins d’enfants…)

– le contenu des programmes en référence au socle commun de connaissances, de compétences et de culture à l’école maternelle soit bien défini et appliqué

– l’engagement des collectivités territoriales sur le plan des budgets soit équitable et honoré.

 

Nous, Comité OMEP-France, nous engageons à soutenir, la décision gouvernementale concernant l’obligation d’instruction scolaire à 3 ans pour tous les enfants dans les meilleures conditions d’accueil, d’éducation de qualité, dans un souci d’équité et d’inclusion pour préserver l’égalité des chances, facteur fondamental de cohésion sociale.

PARIS, le 15 mai 2018, Le Comité OMEP-France

Comments are closed.