Déclaration OMEP 2012 Campo Grande (Brésil)

avril 26th, 2013
Daniele

 ORGANISATION MONDIALE POUR L´EDUCATION PRESCOLAIRE

La déclaration OMEP 2012 appelle à inclure l’éducation et les soins de la petite enfance comme priorité dans les objectifs de Développement Durable des Nations Unies  2015-2030.

L’OMEP est l’organisation mondiale la plus ancienne qui se consacre à l’éducation et aux soins de la petite enfance (EAJE).

Avec des membres dans les comités nationaux dans 73 pays, l’OMEP a une longue et fière histoire de la promotion de la santé, du bien-être, des droits et de l’éducation des enfants dans le monde, de la naissance à l’âge de 8 ans.

Les membres de l’OMEP, individuellement et collectivement, élèvent leurs voix pour les droits de tous les jeunes enfants, à vivre dans un monde durable et à réaliser leur plein potentiel.

Nous soutenons que l’ECEC devrait toujours être une priorité élevée dans tous les agendas politiques, sociaux et éducatifs.

Par conséquent, nous insistons pour que l’ECEC soit inclus dans les Objectifs de développement durable (SDG) de l’Organisation des Nations Unies pour 2015 – 2030 afin d’envoyer un message clair et concret aux gouvernements à travers le monde sur leur responsabilité envers les jeunes enfants, aujourd’hui et dans l’avenir.

L’apprentissage et le développement durable humain commencent dès la naissance. Par conséquent, leur éducation et les soins doivent commencer dès la naissance afin d’assurer le meilleur départ pour chaque enfant dans des contextes de famille, de société et d’âge préscolaire.

 Raison:

La Déclaration universelle des droits de l’homme et la Convention des Nations Unies sur les droits des enfants garantissent aux enfants le droit à des circonstances et conditions de promotion de leur santé, leur bien-être général, leur éducation, le développement de leur plein potentiel, et la réalisation de leurs droits individuels et collectifs.

Les preuves scientifiques provenant de nombreux domaines, y compris les neurosciences, l’éducation, la psychologie cognitive et développementale, et l’économie démontrent clairement les avantages d’un investissement dans l’éducation et les soins de la petite enfance aux niveaux santé, social, environnement, cognitif, éducatif, et économique.
 

L’éducation et les soins de la petite enfance sont le point de départ et jettent les bases de toute l’éducation complémentaire et pour le développement de la société future.

En 2010/11, l’UNESCO a reconnu que la petite enfance est une entité en elle-même, tel un système éducatif, avec des contributions vitales à la réussite scolaire et dans la vie, et que l’éducation et les soins de la petite enfance sont cruciales pour la réalisation des Objectifs de développement du Millénaire pour (MDG).

Les rapports de l’Organisation de coopération et du développement économiques (OECD) Starting Strong (Partir fort) (2001, 2006, 2012) et d’autres documents de recherche et documents officiels montrent également que les investissements économiques dans l’ECEC sont bénéfiques pour la société toute entière.

Accepté le 21 Juillet 2012, lors de l’Assemblée et du Symposium mondial de l’OMEP

Campo Grande, Brésil

Comments are closed.